Artfact-paris.com » culture » Underground : Qu’est ce que c’est ?

Underground : Qu’est ce que c’est ?

On entend souvent, et les jeunes gens et les ados bien plus que les adultes, parler de ce qu’on appelle la culture underground. Ce mode de vie qui semble qui ne semble jamais se démoder, qui s’invite de plus en plus à nos tables comme étant un des sujets les plus en vogue maintenant qu’il y a les réseaux sociaux, et qui, en France, revient à la mode comme étant le mode de vie de plusieurs personnes. Mais être underground, C’est quoi au juste ? En quoi consiste cette culture ? Et quelles sont les motivations de cette nouvelle génération qui se désigne par les trois syllabes de ce mot ? Notre article d’aujourd’hui se penche sur la question!

Qu’est ce que l’underground ?

On pense souvent à la dimension artistique du mot. Les artistes dit underground sont en effet ceux qui ont popularisé le mot dans les oreilles des gens, surtout dans les quartiers populaires. Mais pas que, en effet, on peut s’apercevoir quand on approche une communauté que celle-ci que le moyen d’expression de ces personnes est souvent l’art et uniquement l’art, et cela notamment par :

  • Les radios libres
  • La peinture
  • La musique
  • Les performances
  • Les graffitis
  • Le cinéma
  • La littérature.

Leur mouvement est pacifique pour la plupart du temps. Il arrive aussi qu’une certaine forme de violence peut se ressentir dans les discours des personnes en colères. Mais le mot underground est bien plus qu’une définition d’une manière de vivre et d’exprimer son talent à travers de l’art, c’est un mot qui prend des dimensions bien plus importantes : Politiques, et parfois même marketing. Ces individus qui vivent en marge de la société lambda, et dont la philosophie de vie est si différente de celle du commun de la population qu’on y retrouve des critiques des normes et des habitudes sociales.

Pour les plus extrémistes, c’est le quotidien entier qui tourne le dos à la norme, vous les verrez souvent se tourner vers les DIY -Do it yourself- et les échanges commerciaux plutôt qu’une vente classique. Protéger leur identité culturelle est ce qu’il y a de plus important.

Cette culture prend tellement d’ampleur, qu’elle se voit attribuer son propre style de cinéma, de musiques et de dessins. Ainsi, il est très courant d’entendre aujourd’hui “Ah, c’est du cinéma underground” ou encore “Ce dessin à surement du être fait par un underground!”

Mais concrètement, comment on devient underground ?

Les mouvements underground sont présents dans notre quotidien, tellement de clichés se rassemblent autour de ses mouvements que c’en est presque palpable! Les personnes dites underground sont celles qui participent partiellement ou à part entière dans l’un de ces mouvement, notamment : Le punk, le metal, le gothique, le skinnhead… etc.